Janvier 2022

 Sur le plan Somatique

Un début d’année un peu mitigé mais globalement calme. Par contre, fin janvier, Gildas a de nouveau de nombreux reflux gastriques, son comportement devient même agressif envers les intervenants.

Lundi 3 / 01 – Consultation Allergologue au CHU de Rennes
En prévision d’une anesthésie générale pour des soins, le service bucco-dentaire a souhaité un avis concernant l’allergie ancienne de Gildas à la xylocaïne. Après lecture des divers documents que nous lui avons expédiés, l’allergologue nous a rassurés en nous disant qu’il n’y aura aucun problème pour effectuer une anesthésie générale.

Lundi 10 / 01 – Test PCR
Juliette écrit sur le cahier de liaison :
« Aujourd’hui Gildas a donc été testé et tout est heureusement normal mais ce test n’est pas du tout apprécié… »

Dimanche 23 / 01 – Envoi de nombreux courriels du dossier médical Gildas
À la demande du CHU de Rennes, nous avons sollicité la polyclinique de Cesson-Sévigné pour que tous leurs documents concernant les anesthésies et soins bucco-dentaires de Gildas nous soient adressés. Ceci nous a obligés à scanner plus d’une centaine de pages pour ensuite les expédier au CHU dentaire, par paquets, via de nombreux courriels.

Lundi 24 / 01 - Nous adressons un courriel au Cadre Éducatif du Foyer
Nous lui signalons la récidive d’insuffisance au niveau de la gestion du traitement homéopathique qui encore une fois n’a pas été délivré à Gildas ; en effet un tube ignatia neuf remis le 17/01 n’avait pas même été ouvert…
Par contre, nous indiquons qu’en respectant sa consigne de notre contrôle du pilulier avant chaque départ de Gildas en week-end, nous avons enfin la garantie qu’aucun médicament ne manquera durant la présence de Gildas à notre domicile.

 Accompagnement de Gildas

Nous passons beaucoup de temps à revoir le Projet Personnalisé (PP) de Gildas.

Rappel :
Projet pour lequel il nous avait été demandé de répondre en amont à 4 questions (remis le 01/03/2021).

1)   Avez-vous des observations à formuler concernant le Projet Personnalisé                en cours ?
2)   Avez-vous des demandes ou attentes particulières concernant                                l'accompagnement de votre fils/fille au niveau de la vie quotidienne pour                l'année à venir ?
3)   Avez-vous des demandes ou attentes particulières concernant                                 l'accompagnement de votre fils/fille au niveau activités pour l'année à venir ?
4)   Avez-vous des demandes particulières concernant l'accompagnement de                 votre  fils/fille au niveau du suivi de santé pour l'année à venir ?

Nous avions consciencieusement répondu aux 4 questions (5 pages).

Introduction de notre réponse à la première question :
   Depuis des années, à chaque présentation du Projet Personnalisé nous avons souhaité apporter nos suggestions et correctifs ; cependant force est de constater qu’il en est peu tenu compte.

Ce Projet a ensuite été revu par la coordinatrice de l’Unité en mai 2021.

25 novembre 2021, une rencontre devait être consacrée à un échange sur ce PP, ce qui n’a pu se faire car nous avions demandé à plusieurs reprises, mais sans succès, à être entendus en amont de la présentation du PP, sur les difficultés d’accompagnement et de soins de Gildas. Lors de cette rencontre nous avons enfin imposé un échange sur ces difficultés…

Avant notre départ le Cadre Éducatif nous a remis les documents du Projet Personnalisé de Gildas, que nous n’avions plus le temps d’aborder. Le Cadre nous a invités à relire le PP à notre domicile afin d’y apporter nos observations.

A la lecture du PP, nous faisons alors l’amer constat que nos 5 pages répondant aux questions qui nous avaient été soumises, ont à peine été prises en compte.

De ce fait nous sommes contraints de revoir le PP en y apportant beaucoup d’annotations qui, forcément, irriteront…

 Sur le plan juridique

Suite à notre difficulté de trouver un avocat sur Rennes pouvant reprendre notre épineuse affaire, nous décidons de contacter une avocate sur Paris, connue pour traiter des dossiers spécifiquement liés à l’autisme.

Mercredi 12 / 01 - Suite à notre courriel expliquant notre affaire, cette avocate nous contacte par téléphone. Cependant après un long échange, elle décline notre demande d’assistance… Nous déduisons qu’elle défend surtout les dossiers liés à la scolarisation des enfants autistes, procédure facilement défendable au regard des textes de lois.

Lundi 24 / 01 – Sur les recommandations d’une maman adhérente à la Fédération AFBPL, nous contactons par courriel un avocat Nantais et nous lui joignons un courrier de 6 pages résumant notre affaire. 

Mardi 25/01 – Cet avocat Nantais nous répond : « Effectivement, les faits tels que vous les avez relatés sont très graves. ». Il nous invite à une rencontre et nous demande de lui expédier toutes les pièces du dossier.

Courant Janvier, nous avons pris enfin connaissance du rapport de la procédure d’enquête Pénale au motif d’abus frauduleux et de faiblesse d’une personne vulnérable.

Nous découvrons avec stupéfaction la déclaration faite par l’infirmière en Gendarmerie.

Une déclaration qui contient de très nombreux mensonges et fausses affirmations et parfois avec insistance. Par exemple, l’infirmière prononce 4 fois le mot hématome alors qu’un médecin convoqué par le Cadre Éducatif, a certifié par écrit qu’il s’agissait d’une desquamation.

Nous avons repris l’ensemble de cette déclaration pour mettre en évidence les fausses affirmations... Nous les signalons ci-dessous.

+ + +

AI01.GIF
AI 02.GIF
AI 03.GIF
AI 04.GIF
AI 05.GIF
AI 07.GIF
AI 06.GIF
AI 08.GIF
AI09.GIF
AI10.GIF
AI11.GIF
AI12.GIF
AI13.GIF
AI14.GIF
AI15.GIF
AI16.GIF
AI17.GIF
AI18.GIF