Mot de la Présidente

C’est un enfant qui ne sera jamais comme les autres,

C’est un enfant pas tout à fait pareil,

C’est un enfant soleil.

 

x

L’Association Vent d’Espoir a été créée voici plus de 25 ans, à l’initiative d’une maman, (moi-même), qui ne supportait plus de voir son fils, Gildas, se frapper la tête sur toute surface verticale et se mordre...

Cette association doit son appellation aux propos du navigateur Philippe Poupon (1) qui évoquait la force du vent dont le souffle pousse à aller plus loin, vent sans lequel le voilier ne peut avancer.

J’ai dû me résoudre à démissionner de l’Education Nationale afin d’être totalement disponible pour mon fils, alors âgé de 12 ans, handicapé par des lésions cérébrales à la naissance, qui l’ont rendu non verbal avec une sévère déficience mentale. Il avait été placé en annexe de l’hôpital psychiatrique... et je l’en ai récupéré afin de lui appliquer une méthode qui, à l’époque, était l’unique alternative à un placement.

L’Association Vent d’Espoir s’est mobilisée dans diverses actions pour aider la famille à faire face, en grande partie, aux importantes dépenses engendrées par de nombreux voyages en pays anglo-saxons, pour de régulières évaluations de Gildas  au sein d’une méthode de stimulations multisensorielles (très proche de l’actuel ‘brain training’) et d’un programme éducatif.

De très nombreux bénévoles ont répondu aux appels pour entourer Gildas, faisant de cet accompagnement exigeant une belle aventure, riche de contacts humains généreux.

 Juliette.

(1) Navigateur français (1954) unique marin à avoir remporté trois fois la Solitaire du Figaro.